Les statues d'Hercule et d'Apollon

Découvertes en 2011, ces deux divinités antiques en marbre blanc de Paros ont été exhumées à l’occasion de fouilles menées dans le quartier des Morasses, à Martigny. Elles sont aujourd'hui visibles au Musée gallo-romain de la Fondation Pierre Gianadda. Selon l’Archéologue cantonal François Wiblé, elles représentent la plus importante découverte d’oeuvres d’art antiques en Valais depuis 1883 qui vit la mise au jour des célèbres grands bronzes de Martigny.

Hercule est reconnaissable à sa massue et à sa léonté (peau du lion de Némée qu'il a terrassé lors de l'un de ses travaux). Les pattes du lion sont nouées à son cou. Il tient dans sa main libre les pommes des Hespérides. La statue a été réalisée au 2ème siècle après J.-C.

La statue de l'Apollon citharède (joueur de cithare) date du 1er siècle après J.-C.

 

Provenant sans doute d’ateliers de Méditerranée orientale, ces deux oeuvres devaient vraisemblablement orner une salle d’un complexe thermal privé.

Une étude de Lorenz E. Baumer de l'Université de Genève porte sur ses 2 statues: "les statues d'Apollon et d'Hercule de Martigny" dans Blandin, B., César et le Rhône : chefs-d'œuvre antiques d'Arles. Genève: Musées d'Art et d'Histoire, 2019.

   

Hercule Martigny
Hercule Martigny

 Hercule de Martigny ©Musées cantonaux du Valais, Jürg Zbinden 

Restitution de l'Hercule de Martigny, Aquarelle de Camille Ançay 

©Fondation Pro Octoduro 

Apollon Martigny

Apollon de Martigny ©Musées cantonaux du Valais, Jürg Zbinden  

Apollon Martigny

Restitution de l'Apollon de Martigny, aquarelle de Camille Ançay 

©Fondation Pro Octoduro 

Fondation pro Octoduro
case postale 852
1920 Martigny
info@pro-octoduro.ch

©2017 Fondation Pro Octoduro