L'amphithéâtre: un lieu de spectacle

Ce monument antique est le seul dont des vestiges ont toujours été visibles à Martigny.

On estime à 5000 le nombre de personnes que l'amphithéâtre pouvait accueillir. Construit au début du IIe s. après J.-C. à l'emplacement d'une nécropole de la seconde moitié du 1er siècle de notre ère, il fut fréquenté jusqu'à l'extrême fin du IVe siècle, comme en témoignent de nombreuses monnaies. Mais il était alors en mauvais état (murs effondrés). 

 

L'amphithéâtre a fait l'objet de sondages et de fouilles dès la fin du XIXe siècle, mais n'en demeura pas moins fort mal connu jusqu'en 1978: après son acquisition par la Confédération suisse, on en entreprit alors l'exploration systématique et la restauration.

Ses dimensions sont modestes: 75,50m dans le grand axe pour 63,70m dans le petit. Il n'a pas d'infrastructure de couloirs, d'escaliers ou de rampes: le talus de la cavea est simplement constitué d'alluvions provenant du creusement de l'arène.

Les spectateurs accédaient à la cavea par 6 rampes (simples ou doubles), adossées au mur d'enceinte. En face de leurs débouchés devaient se trouver des escaliers; comme les gradins, ils étaient assurément en bois. 

Du côté sud-est, un carcer voûté supportait la tribune des autorités, le pulvinar, auquel on accédait directement de l'extérieur par un couloir voûté.

Un autre carcer, au sud, supportait une petite tribune. Deux carceres supplémentaires, également ouverts sur l'arène et symétriques aux premiers, mais dépourvus de voûte, ont été aménagés par la suite.

Les murs principaux sont relativement étroits: 90 cm. Construits par assises superposées de 60 cm de hauteur, certains, notamment ceux de l'arène, ont beaucoup souffert de la poussée du talus de la cavea, provoquant des glissements au niveau des assises.

Fondation pro Octoduro
case postale 852
1920 Martigny
info@pro-octoduro.ch

©2017 Fondation Pro Octoduro